Caricatures : la France ne va pas « changer » ses lois, affirme Macron

0
165

Le président de la République se veut intraitable concernant la liberté d’expression dans le pays et, particulièrement, le droit à caricaturer. À la suite des attentats survenus en France ces dernières semaines, « on a eu, de manière structurée, des dirigeants politiques et religieux d’une partie du monde musulman ? qui a toutefois intimidé l’autre, je suis obligé de le reconnaître ? disant : ?Ils n’ont qu’à changer leur droit.? Ceci me choque. [?] Je suis pour le respect des cultures, des civilisations, mais je ne vais pas changer mon droit parce qu’il choque ailleurs », estime Emmanuel Macron, lundi 16 novembre, dans un entretien publié par la revue en ligne Le Grand Continent.

Il fait référence aux appels à manifester contre la France et lui-même lancés dans plusieurs pays musulmans après ses propos défendant le droit à la caricature prononcés au cours de l’hommage national à Samuel Paty. Pour Emmanuel Macron, « c’est précisément parce que la haine est interdite dans nos valeurs européennes, que la dignité de la personne humaine prévaut sur le reste, que je peux vous choquer, parce que vous pouvez me choquer en retour. Nous pouvons en débattre et nous disputer parce que nous n’en viendrons jamais aux mains puisque c’est interdit et que la dignité humaine est supérieure à tout. »

Des condoléances internationales « pudiques »
Mais « nous sommes en train d’accepter que des dirigeants, des chefs religieux, mettent un système d’équivalence entre ce qui choque e […] Lire la suite

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici