Covid-19 : Emmanuel Macron propose de transférer 3 à 5% des vaccins à l’Afrique

0
574

Cette aide pour le continent africain « n’a aucun impact sur le rythme de la stratégie vaccinale dans les pays riches », indique le président de la République.

Des vaccins pour l’Afrique. Le président de la République Emmanuel Macron a proposé jeudi 18 février que les pays riches transfèrent de 3 à 5% des vaccins contre le Covid-19 qu’ils ont en stock à l’Afrique. Le continent fait face actuellement à une pénurie de doses. Dans un entretien au quotidien britannique Financial Times (en anglais), le chef de l’Etat indique qu’il soumettra cette idée à la réunion virtuelle des dirigeants du G7 prévue vendredi. La chancelière allemande Angela Merkel est « d’accord » avec cette initiative, précise-t-il.

« Je dis : ‘transférons 3% ou 5% aujourd’hui des vaccins qu’on a en stock à l’Afrique’. Cela n’a aucun impact sur le rythme de la stratégie vaccinale (dans les pays riches). Ça ne la ralentit pas d’un jour, compte tenu aujourd’hui de l’utilisation de nos doses », assure-t-il durant l’entretien. « C’est l’intérêt des Français et des Européens » car « j’ai plus de 10 millions de nos concitoyens qui ont des familles de l’autre côté de la Méditerranée », souligne le chef de l’Etat.

Eviter la guerre d’influence des vaccins

« Si on laisse s’installer l’idée que des centaines de millions de vaccins sont en train d’être faits dans les pays riches et qu’on ne commence pas dans les pays pauvres, c’est insoutenable », estime Emmanuel Macron. « C’est plutôt une accélération des inégalités mondiales inédite » et « c’est politiquement insoutenable à terme parce que c’est ce qui permet d’installer une guerre d’influence des vaccins. Et vous voyez bien la (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici