Des djihadistes françaises : « On a fait une aventure, c’était pas top, on veut revenir en France, c’est tout. »

0
1231

Comme beaucoup, elle pensait en arrivant en Syrie pouvoir vivre un islam normal, porter le niqab librement. «Mais en fait, je me suis rendu compte que c’était encore plus difficile ici que quand j’étais en France», poursuit la jeune femme.

Si c’est pour nous séparer, franchement, je ne vois pas l’intérêt de nous rapatrier. S’ils nous laissent nos enfants, et qu’on écope d’une petite peine, et puis après qu’on peut refaire notre vie normale, oui. Mais si c’est pour prendre 10 ans de prison, que mes enfants soient placés à la DDASS (ndlr: les services sociaux), et que je ne sais pas où ils sont, non. On a fait une aventure, c’était pas top, on veut revenir, c’est tout», conclut-elle.

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici