La mosquée de Paris a besoin d’une autorisation pour servir à la fin du Ramadan

0
1151

Le chef de la Grande Mosquée de Paris demande au gouvernement de permettre aux musulmans de célébrer la fin du Ramadan dans la mosquée, sinon il entend poursuivre les autorités pour discrimination.

Le chef de la Grande Mosquée de Paris, Shems-Eddin Hafiz, a exigé que le gouvernement reporte la date annoncée de la reprise des services religieux afin que les musulmans puissent célébrer la fin du Ramadan.

La demande est de reporter la date de la reprise des services religieux au 24 mai – la fin du Ramadan et la fête de l’Annonciation, au lieu de la date proposée par le Premier ministre dans le projet soumis au Sénat – « le plus tôt » le 29 mai, ce qui permettra potentiellement aux chrétiens français de servir dans temples à la Trinité.

Selon lui, si la demande n’est pas acceptée, ce sera une manifestation de discrimination, car pour les musulmans cette fête est aussi importante que la Trinité pour les chrétiens.

Dans ce cas, il entend « utiliser tous les mécanismes juridiques disponibles pour protéger les intérêts moraux des musulmans en France ».

La Grande Mosquée de Paris est l’une des plus grandes mosquées de France et la plus ancienne mosquée du continent.

Plus tôt, le ministre français de l’Intérieur a déclaré que les églises, mosquées, synagogues et temples n’ouvriraient pas avant juin.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici