Le premier Français jugé à son retour de Syrie a été libéré de prison

0
697

Le tribunal correctionnel l’a condamné en 2014 à sept ans de prison ferme. Flavien Moreau, un Français accusé d’avoir rejoint en Syrie un groupe de combattants avant de revenir en France. Les juges du tribunal correctionnel lui ont infligé la peine maximum qui avait été requise contre lui par le procureur, lors de son procès le 17 octobre 2014.

Après avoir purgé une peine de sept ans de prison, Flavien Moreau, un Nantais de 33 ans, a quitté la détention ce lundi 13 janvier 2020. Une libération qui inquiète au vu de sa personnalité. Il bénéficiera seulement d’un suivi judiciaire pendant un an. Avant de disparaître complètement des radars de la justice.

Flavien Moreau était en Syrie en 2012. Il a été arrêté en 2013, alors qu’il s’apprêtait à y retourner. Il a été condamné en novembre 2014 à sept ans de prison, puis incarcéré au quartier d’évaluation de la radicalisation de la prison de Vendin-le-Viell (Pas-de-Calais). Des graffitis « Je suis Ganczarski » ont été retrouvés sur les murs de sa cellule, en référence au terroriste d’Al-Qaïda condamné pour l’attentat de la synagogue de Djerba en Tunisie.

Transféré à Condé-sur-Sarthe en mai 2019, il a été relaxé de menaces de morts sur cinq surveillants de cette prison centrale. La peine de Flavien Moreau s’est ainsi achevée ce lundi 13 janvier, mais « ce n’est pas une sortie sèche », nous a indiqué le directeur du service pénitentiaire d’insertion, l’ex-djihadiste restant sous contrôle judiciaire durant un an, à compter de sa sortie.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici