Macron lance un ultimatum aux dirigeants musulmans français

0
1051

Le président français Emmanuel Macron a lancé un ultimatum aux dirigeants musulmans du pays pendant 15 jours. Pendant ce temps, ils doivent adopter la «charte des valeurs républicaines».

La BBC écrit à ce sujet.

Comme indiqué, les conditions de Macron avancées par le Conseil français de la foi musulmane (CFCM) font partie d’une répression généralisée contre l’islam radical après une série d’attaques terroristes qui ont balayé le pays.

Selon la charte, l’islam est une religion, pas un mouvement politique, et «l’ingérence étrangère» dans les activités des groupes musulmans sera interdite.

En outre, il est rapporté que dans la soirée, le président et ministre de l’Intérieur Gerald Darmanen a rencontré huit dirigeants du CFCM à l’Elysée.

« Deux principes seront écrits noir sur blanc dans la charte: la renonciation à l’islam politique et toute ingérence étrangère », a déclaré une source à l’issue de la réunion.

Dans le même temps, les représentants du CFCM ont convenu de créer un Conseil national des imams. Cet organisme délivrera une accréditation officielle aux imams, qui pourra être révoquée en cas de violation du code d’éthique.

Après cela, Macron a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre le «séparatisme islamiste» en France. Il s’agit d’un projet de loi à grande échelle visant à prévenir la radicalisation. Il prévoit une restriction de l’enseignement à domicile et des peines plus sévères pour ceux qui intimident les autorités pour des motifs religieux.

De plus, chaque enfant se verra attribuer un numéro d’identification qui sera utilisé pour assurer la fréquentation scolaire. Les parents qui enfreignent la loi risquent jusqu’à six mois de prison et de lourdes amendes.

Le projet de loi devrait être discuté au Cabinet français le 9 décembre.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici