Marine Le Pen sur l’affaire Mila : « Le fondamentalisme islamiste est en train de ravager notre pays »

0
496

« Le fondamentalisme islamiste est en train de ravager notre pays », a dénoncé Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national, sur Europe 1 mercredi. Elle a illustré ses propos en prenant l’exemple de Mila, une jeune adolescente de 16 ans harcelée et menacée de mort après avoir critiqué l’Islam dans une vidéo.

Marine Le Pen a cité mercredi sur Europe 1 l’exemple de l’affaire Mila pour appuyer ses propos sur « le fondamentalisme islamiste » qui est, selon la présidente du Rassemblement national (RN), « en train de ravager notre pays ». « Une jeune fille de 16 ans ne peut pas dire du mal d’une religion sans être menacée d’être violée, égorgée, assassinée. Elle est déscolarisée et sous protection policière », a-t-elle rappelé, indignée. Mila, une adolescente iséroise a été menacée de mort sur les réseaux sociaux après avoir tenu des propos hostiles à l’Islam mi-janvier.

« Des centaines de quartiers sont entre les mains des islamistes aujourd’hui »

La députée avait déjà pris la défense de la jeune fille sur Twitter, comme le vice-président du RN Jordan Bardella, déclarant que « dans notre pays de libertés, ce n’est pas à Mila de s’excuser : c’est à ceux qui la menacent de mort, la harcèlent, l’insultent, de rendre des comptes devant la justice » et ajoutant : « Bravo à cette jeune lycéenne pour son courage. »

« L’insécurité s’est aggravée dans des proportions spectaculaires, […] des centaines de quartiers sont entre les mains des islamistes aujourd’hui », a ajouté Marine Le Pen, pour qui, cette situation et l’affaire Mila illustrent « l’aggravation continue de la situation » de la France.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici