Patrick Ollier visé par une plainte pour « détournement de fonds publics »

0
340

Patrick Ollier, président LR de la métropole du Grand Paris et maire de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), est visé par une plainte de l’association Anticor pour « prise illégale d’intérêts » et « détournement de fonds publics », a appris jeudi 15 avril l’Agence France-Presse. Cette plainte, révélée par le média d’investigation régional Médiacités et consultée par l’Agence France-Presse, a été déposée le 23 mars devant le parquet de Nanterre à la suite de plusieurs opérations immobilières de proches de l’ancien ministre du gouvernement Fillon.

L’association anticorruption soupçonne notamment Patrick Ollier d’avoir cédé en février 2017 un bâtiment de la ville à un promoteur immobilier « proche », par le biais d’une cession dont les conditions « interrogent », selon la plainte.

490 000 euros détournés ?

En effet, en amont de cette cession, le promoteur immobilier en question « semble avoir procuré des avantages aux proches » du maire, notamment à son fils et à son ancien directeur général des services (DGS) lors d’opérations immobilières précédentes, une « situation de prise d’illégale d’intérêts (?) caractérisée » d’après Anticor. Ainsi, son ancien DGS aurait obtenu de façon « abusive » un luxueux logement de fonction, entre 2007 et 2017. Des faits qui pourraient caractériser « un détournement de fonds publics » d’un montant de 490 000 euros, selon Anticor.

Le maire LR de Rueil-Malmaison depuis 2004 et réélu en juillet à la tête […] Lire la suite

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici