Pourquoi Emmanuel Macron décongèle sa réforme des retraites

0
578

Le chef de l’État estime que le système par points favorise les plus précaires et assume qu’il va falloir travailler plus longtemps.

On a enfin le décryptage de ce que voulait dire Emmanuel Macron dans son adresse aux Français du 14 juin au cours de laquelle il avait expliqué qu’il faudrait « travailler davantage ». Le président de la République pensait non pas à la durée hebdomadaire de travail, mais à sa réforme des retraites. Le chantier du régime universel par points n’est donc pas enterré, loin de là. « Nous ne pouvons pas être un pays qui veut son indépendance, la reconquête sociale, économique et environnementale et être un des pays où on travaille le moins tout au long de la vie en Europe. Nous devons être honnêtes avec nous-mêmes », a expliqué le chef de l’État dans son entretien donné à la presse régionale.

Emmanuel Macron juge le régime à points plus juste que le système actuel. « Nous avons tous vu durant cette crise ce qu’on appelle “la deuxième ligne”, ces Françaises et ces Français engagés dans des petits emplois précaires. Les livreurs, les caissières… Cette France-là est perdante dans le système actuel », a-t-il justifié, avant de préciser qu’il va demander au nouveau gouvernement « de réengager rapidement une concertation en profondeur, dans un dialogue de responsabilité associant les partenaires sociaux dès l’été sur le volet des équilibres financiers ». Mais le président assure aussi qu’il est ouvert « à ce qu’elle soit transformée ».

Si ces propos sont loin d’être limpides, on comprend qu’il faudra bien prendre en compte l’impératif d’un retour à l’équilibre financier du système de retraites, mais que cela ne passera pas forcément par l’âge pivot, seuil en dessous duquel les Français subiraient une décote de 5 % par an sur leur pension pendant toute la durée de la retraite. Depuis la présentation de la réforme l’année (…)

Lire la suite sur LePoint.fr

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici