« Sécurité globale »: Bardella (RN) salue le texte mais le juge « dérisoire »

0
120

La proposition de loi controversée « Sécurité globale », qui prévoit en particulier d’encadrer la diffusion de l’image des policiers et gendarmes, est « une bonne mesure », mais elle est « dérisoire », a estimé lundi le numéro deux du Rassemblement national Jordan Bardella.

« C’est une bonne chose, une bonne mesure, mais c’est dérisoire » face au « sentiment d’impunité de tous ceux qui, au quotidien, s’en prennent aux forces de l’ordre », a affirmé le vice-président du RN sur LCI à la veille du début de l’examen du texte à l’Assemblée nationale.

« S’il n’y a pas derrière une politique pénale beaucoup plus ferme, beaucoup plus efficace, on ne s’en sortira pas », a jugé l’eurodéputé, en proposant notamment le doublement des peines pour les « attaques » et « outrages » aux forces de l’ordre, ou l’installation d' »un magistrat dans chaque hôtel de police » pour « exécuter les peines beaucoup plus rapidement ».

La présidente du RN Marine Le Pen avait estimé dimanche sur BFMTV à propos de la même proposition de loi que « tout ce qui peut contribuer à protéger nos policiers est une bonne chose », en notant que l’interdiction de diffuser des images « ne porte que sur des images utilisées pour attenter à l’intégrité physique ou psychique ».

Elle n’avait toutefois pas précisé si elle allait voter en faveur du texte, qui comprend des mesures qui vont « dans le bon sens » et d’autres qui vont « dans le mauvais sens ». Elle avait épinglé la « philosophie d’En Marche » qui, « en toutes circonstances, considère que, pour pouvoir lutter contre un problème, il faut surveiller ou censurer l’intégralité du peuple français ».

[…] Lire la suite

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici